Acheter au Québec



NIKOPOL

White Birds Productions développe un jeu d’un nouveau genre, basé sur une histoire issue d’une bande dessinée dont le réalisateur n’est pas moins que Enki Bilal. D’origine Yougoslave, Enki Bilal, dès l’âge de 10 ans, rejoint son père en exil à Paris. Sa vie d’adolescent a fortement marqué ses Bandes Dessinées. Le thème du pouvoir, de l’oppression et des extrémismes est au centre de la « Trilogie Nikopol ». Le jeu vidéo repose sur le premier tome « la foire aux immortels », édité en 1980.

Contexte de l’histoire
En 2023, Paris est contrôlé par un dictateur fasciste. La population pauvre est refoulée dans des ghettos, aux portes de la ville. A cette lutte de pouvoir, vient s’ajouter celle des Dieux. Le vaisseau en forme de pyramide flotte au-dessus de Paris. Il est en panne de carburant ! Horus, le Dieu de l’Azur à tête de faucon, entretient une haine farouche contre Seth. C’est un combat entre le bien et le mal. Il décide de prendre le pouvoir sur les Hommes.

Nikopol
Alcide Nikopol a été envoyé en hibernation dans l’espace, comme d’autres repris de justice. Son vaisseau prison, oublié des préoccupations terrestres, finit par sombrer sur Terre. Expulsé de sa cellule, sa jambe encore congelée, se brise. C’est à ce moment qu’il croise le chemin d’Horus. Ce dernier lui confectionne une nouvelle jambe métallique. Or après 30 ans d’hibernation, il apprend l’existence d’un fils. Nikopol, père et fils ont paradoxalement le même âge. Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau…

Le héros jeu
C’est dans la peau du fils Nikopol que le joueur va évoluer dans ce monde de violence. Toujours sur les traces de son père, Nikopol souhaite un monde plus humaniste ; n’en plaise aux dictateurs et aux dieux !

La conception du jeu
Le scénario du premier volume du jeu, est une adaptation de la Bande Dessinée « la Foire aux Immortels ». Ce monde, à la fois imaginaire et tant réaliste, est mis en couleur par l’équipe graphique de White Birds Productions dans le pur style de la BD, tout en respectant l’univers, créé par Enki Bilal. C’est là que repose toute la valeur ajoutée de WBP. Enki Bilal a validé deux adaptations majeures pour ce jeu. La première est que toute l’histoire est vécue par le joueur, au travers du fils de Nikopol, alors que dans la BD, le lecteur suit Alcide Nikopol et le Dieu Horus. La seconde adaptation repose sur l’actualisation du scénario. Les clivages Fasciste et Néo Communiste sont remplacés par des valeurs idéologiques et spirituelles, sans pour autant les nommer.

Réalisation technique
Le monde imaginaire de Enki Bilal est transposé en 3D. Le joueur se retrouve au centre d’une sphère et peut diriger son regard, dans toutes les directions, tout en interagissant avec son environnement. Ce procédé a déjà été adopté pour le jeu d’aventure « L’Amerzone » (créé par Benoît Sokal en 1999) et plus récemment pour le jeu « The Secret of Da Vinci : Le Manuscrit Interdit ». Le moteur du jeu a reçu quelques innovations pour garantir un réalisme encore plus poussé. Des effets temps réel sont incrustés en superposition des décors : fumée, éclairage, reflets. Et le décor de second plan défile à une vitesse différente du premier, au travers des fenêtres, portes et diverses ouvertures (à l’image des dessins animés). Une partie du travail graphique est sous-traité à une entreprise spécialisée, mais la valeur ajoutée est le domaine réservé de WBP, lors des phases pré et post- production. C’est à ce moment que sont intégrés les rendus qui font toute l’âme du graphisme. La technologie informatique doit être totalement oubliée au profit de la beauté graphique et de l’immersion dans le scénario.

Avancement du projet
Une des scènes d’action a été présentée à la Game Connexion de Lyon, en décembre 2006. Nikopol est dans son appartement. Il devient très gênant pour le pouvoir politique en place et doit mourir ! Un tueur, une créature issue de l’imaginaire de Bilal, tente de s’introduire. Le joueur doit en temps réel, user de toute son imagination pour faire obstacle aux desseins néfastes du dictateur. Si le monstre l’atteint, le Game Over est assuré. WBP est en recherche d’un éditeur. Le premier volume du jeu pourrait être terminé à la fin du premier trimestre 2008.


Enki Bilal, dessinateur et scénariste de Bandes Dessinées, a aussi réalisé plusieurs films, dont « Immortel » qui est une adaptation de la « Trilogie Nikopol ». Cette vision du monde, à la fois réaliste et futuriste, sera entièrement adaptée et réalisée au travers d’un nouveau jeu vidéo par White Birds Productions. Ils sont plusieurs artistes, dont Benoît Sokal (cofondateur de WBP), à se lancer dans les arts graphiques modernes à base d’images de synthèse. Ces hommes sont le point de rencontre entre trois univers et trois populations de passionnés, ceux de la Bande Dessinée, du Cinéma et des Jeux Vidéo.


Lochness (Février07)








Copyright © 2001-2017 atlantisamerzoneetcie.com. Tous Droits Réservés.